Centre Régional des Lettres

Festival Les Boréales 2013

Concours de nouvelles 2013-2014

GéoCulture – La France vue par les écrivains


http://lafrancevueparlesecrivains.fr/basse-normandie
Application disponible sur iPhone et Android.

Festivals et salons du livre en Basse-Normandie, agenda 2013

Style display Colonne 2

Normannia

normannia La Bibliothèque Numérique Normande
Proposé par le Centre Régional des Lettres de Basse Normandie
www.normannia.info

Livre/echange

Histoire de Bulles – Jean-Blaise Djian

Histoire de Bulles - Jean-Blaise Djian

 

Téléchargez Livre/échange n°62 au format PDF

Télécharger PDF

Littérature

Débats littéraires

Les 14 et 15 novembre, à l’auditorium du Musée des beaux-arts, Caen. Entrée libre.
Un espace librairie sera proposé par l’association Lire à Caen.

Retour en Islande
Kristof Magnusson, allemand, publie en France un roman consacré à l’Islande. L’occasion pour Les Boréales de prolonger la découverte de ce pays invité d’honneur de notre édition de novembre 2008.
Avec  Kristof Magnusson. Animé par Jean-Baptiste Coursaud
Le 14 novembre à 11h.

Le Danemark dans la globalisation
Le Danemark, pays dont les habitants se déclarent les plus heureux au monde, n’est sans doute pas la société si tranquille que l’on imagine. Manifestement troublé par l’affaire des caricatures de Mahomet ou récemment par l’autonomie renforcée du Groenland, le Danemark semble un pays bousculé par la globalisation. Ce débat qui fera écho au colloque éponyme organisé par l’Université de Caen Basse-Normandie interrogera à travers deux romans et le point de vue d’un chercheur danois d’origine iranienne, le rapport qu’entretient le Danemark avec les phénomènes d’immigration et de globalisation.
Avec Morten Hesseldahl, Merete Pryds Helle, Mehdi Mozaffari.
Animé par Jean-Baptiste Coursaud.
Le 14 novembre à 14h.

Petite et grande Histoire
Les romans de nos trois invités ont en commun d’appréhender l’Histoire universelle au travers de destins individuels. Chez l’immense Leif Davidsen, c’est la chute du mur qui projette violemment ses personnages dans un tourbillon chaotique dont ils ne ressortent jamais épargnés. Chez Knud Romer, c’est la seconde guerre mondiale qui est au coeur des questions d’identité du Danemark. Un superbe roman à l’émotion amère. Enfin, Karsten Lund a l’ambition des grandes fresques littéraires qui se construisent sur des centaines et des centaines de pages. Karsten Lund esquisse autant le roman de la mémoire familiale qu’un portrait amoureux du Jutland.
Avec Leif Davidsen, Knud Romer et Karsten Lund.
Le 14 novembre à 15h30.

Le principe de précaution
Inspiré du Vorsorgeprinzip (principe de précaution) allemand, le principe de précaution est devenu politique après avoir été philosophique. Il s’étend désormais à l’ensemble de notre quotidien. Reconnu internationalement en 1992 au sommet de Rio, inscrit dans le Traité de Maastricht, le principe de précaution fait débat. Coupable de blocages inutiles selon certains, ce phénomène a trouvé récemment son illustration en littérature avec les romans de nos deux invités : celui de la Danoise Pia Petersen, Iouri, se dévore avec avidité, quant au Principe de précaution du Français Mathieu Jung, il est poussé jusqu’à l’absurde idée du risque zéro.
Avec Pia Petersen et Mathieu Jung.
Le 14 novembre à 17h. Animé par Frank Lanot.

Le Groenland, un tournant décisif
Avec Stéphane Dugast, Damien Degeorges, Stéphane Victor. Animé par Gérard Meudal.
Le 15 novembre à 14h30.

Rencontre avec Jørn Riel. Lecture de Dominique Pinon.
Animé par Gérard Meudal.
Le 15 novembre à 16h.


Tournée des auteurs en région

Les auteurs nordiques invités iront aussi à la rencontre des élèves et du public dans les établissements scolaires et les bibliothèques de Normandie.

Thore Hansen. Illustrateur pour la presse, ce Norvégien a ensuite été scénographe. Il publie son premier recueil de nouvelles en 1975 et se consacre depuis à sa carrière d’auteur et d’illustrateur. Les éditions Castor Poche ont publié deux titres : La Reine des pirates (2004, traduit du norvégien par Ellen Huse-Foucher) et Les Pirates de Madagascar (2007).

Le 16 novembre à l’école Vieira-da-Silva à Caen et à l’école de Colleville-Montgomery.
Le 17 novembre au collège Marcel-Pagnol puis au collège Hastings à Caen.
Le 18 novembre avec le collège Henri-Brunet à la bibliothèque de Caen.
Le 19 novembre au collège Jacques-Monod à Caen puis à l’école Charles-Péguy à Hérouville St-Clair.

Maria Parr. Maria Parr est née en 1981. Cascades et gaufres à gogo, son premier roman, a été traduit en Allemagne, Pologne, Suède, Russie et aux Pays-Bas. Il paraît en France aux éditions Thierry Magnier (traduit par Jean-Baptiste Coursaud). Le roman est en lice pour le prix Tam Tam 2009 organisé par le Salon du livre de jeunesse de Montreuil et les revues de Bayard Jeunesse. Ce roman pour enfants est un classique en Norvège et, à propos de la verve de l’auteure, on évoque Astrid Lindgren !

Le 23 novembre à l’école Saint-Joseph à Caen, collège André-Malraux à Trun.
Le 24 novembre à l’école Michel-Trégore, à Caen.

Johan Harstad. Adapté à l’écran en Norvège, le premier roman de Johan Harstad, Buzz Aldrin, mais où es-tu donc passé ? (Gaïa, 2009. Traduit par Jean-Baptiste Coursaud) a été salué unanimement par la critique non seulement norvégienne, mais aussi danoise, finlandaise et néerlandaise.

Le 23 novembre au lycée Alain-Chartier, à Bayeux.

Moni Nilsson-Brannstrom. Née dans la banlieue de Stockholm, Moni Nilsson-Brannstrom s’est consacrée à l’écriture après avoir été professeure et traductrice. En Suède, elle a publié une dizaine de livres pour enfants. Trois titres sont parus en France : Après le voyage scolaire (Bayard Jeunesse, 2007. Traduit par Jean Renaud), Le Voyage scolaire (Bayard Jeunesse, 2006. Traduit par Jean Renaud) et Tsatsiki (Castor Poche, 2004. Traduit par Marianne Ségol-Samoy).

Le 16 novembre à l’école Eustache-Restout, à Caen.
Le 17 novembre à l’école de Colleville-Montgomery.
Le 19 novembre à la bibliothèque d’Omonville-la-Rogue (scolaires).

Joanna Hellgren. Née en 1981 à Stockholm, Joanna Hellgren a fait des études d’art en Suède puis à Paris où elle a vécu plusieurs années. Elle se consacré actuellement à l’écriture de plusieurs projets de livres, à la fois dans le domaine de la jeunesse et de la bande dessinée. Les éditions Cambourakis ont publié Frances et Mon frère nocturne.

Le 19 novembre à 18h, à la bibliothèque de Picauville.
Le 20 novembre à 18h, à la bibliothèque de Saint-Lô.

Riikka Ala-Harja. Née en 1967, à Kangasala en Finlande, Riikka Ala-Harja est écrivain. Elle collabore à l’écriture des scénarios de Matti Hagelberg et évolue aussi dans l’art contemporain et le théâtre. Elle vie aujourd’hui en Normandie. Les éditions Gaïa ont publié cette année Le Géant, roman d’apprentissage écrit sans pathos et avec humour. Elle présentera également lors de ces Boréales Off season à paraître aux Cahiers du temps. Elle rencontrera le public après les projections de Reposer sous la mer adapté de son deuxième roman.

Le 16 novembre à 20h30, au cinéma Le Normandy à Argentan.
Le 19 novembre à 15h (scolaires), à 18h (projection et buffet scandinave) au Drakkar à Dives-sur-mer, à 21h, à la bibliothèque de Dives-sur-mer.
Le 20 novembre à 18h30, à l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine, à Saint-Germain-la-Blanche-Herbe.
Le 23 novembre, au lycée Allende, à Hérouville St-Clair.
Le 24 novembre, à 20h30, au cinéma Le Trianon, à Lion-sur-mer.
Le 26 novembre, à 18h30, dîner littéraire au lycée M. de Navarre (scolaires), à 20h30, au cinéma Les 4 Normandy à Alençon.
Le 27 novembre, à 18h, au cinéma L’Odéon, à Cherbourg-Octeville.

Erwann Surcouf. Né en 1976, en Mayenne, Erwann Surcouf est illustrateur indépendant. Il signe un album tout en sensibiltié chez Delcourt : Le Chant du pluvier.

Le 13 novembre, à 18h30, Café BD Boréales, bibliothèque d’Hérouville St-Clair.
Les 14 et 15 novembre, de 14h à 18h, Musée des beaux-arts de Caen. Dédicaces. Entrée libre.

Pia Petersen. Elle vient présenter son dernier roman Iouri paru chez Actes Sud.

Le 12 novembre, à 20h, à la bibliothèque, Hérouville St-Clair.
Le 13 novembre, à 18h30, à la médiathèque François-Deveaud, à Notre-Dame-de-Gravenchon.

Morten Hesseldahl. Son premier roman, Les Cerfs-volants (Gaïa, 2009. Traduit du danois par Monique Christiansen), est un polar palpitant qui épingle les rouages de la politique internationale.

Le 12 novembre à l’Université de Caen.
Le 12 novembre à 18h, à la Médiathèque Guy-de-Maupassant, à Yvetot.
Le 13 novembre au Lycée Laplace, à Caen.

Merete Pryds Helle. Née au Danemark, elle appartient à une talentueuse génération d’auteures apparue dans les année 80. Oh, Roméo (Gaïa, 2008. Traduit du danois par Catherine Lise Dubost) revisite l’intrigue du drame de Shakespeare.  Un court roman absolument délicieux où l’auteure réussit à transformer un thème d’actualité, l’intégration en drame passionnel.

Le 12 novembre, avec le lycée Louis-Liard à la médiathèque de Falaise.
Le 13 novembre à 18h, au lycée Saint-Thomas-d’Acquin puis à la médiathèque de Flers.

Leif Davidsen. D’abord journaliste pour la radio danoise, Leif Davidsen écrit aujourd’hui des romans à suspense très populaires en Scandinavie.

Le 13 novembre au Lycée Fresnel à Caen.
Le 13 novembre, à 17h, à la bibliothèque de Honfleur.

Knud Romer et Karsten Lund. Les deux écrivains danois évoqueront leurs ouvrages respectifs : Cochon d’Allemand (Les Allusifs, 2007. Traduit par Elena Balzamo) et Le Marin américain (Gaïa 2009. Traduit du danois par Inès Jorgensen).

Le 13 novembre à 20h30, à l’auditorium de Bayeux.

ANNULATION : Apéro-lecture avec Line Knutzon

Line Knutzon étant souffrante, le festival Les Boréales et le Panta Théâtre vous informent que l’apéro lecture est annulé.