Centre Régional des Lettres

Festival Les Boréales 2013

Concours de nouvelles 2013-2014

GéoCulture – La France vue par les écrivains


http://lafrancevueparlesecrivains.fr/basse-normandie
Application disponible sur iPhone et Android.

Festivals et salons du livre en Basse-Normandie, agenda 2013

Style display Colonne 2

Normannia

normanniaLa Bibliothèque Numérique Normande
Proposé par le Centre Régional des Lettres de Basse Normandie
www.normannia.info

Livre/echange

Histoire de Bulles – Jean-Blaise Djian

Histoire de Bulles - Jean-Blaise Djian

 

Téléchargez Livre/échange n°62 au format PDF

Télécharger PDF

Les éditions Nous fêtent leurs 15 ans | interview

6 mars 2014.

L’exigence caractérise le catalogue des Editions Nous depuis 15 ans. Spécialisés en philosophie et poésie contemporaine, ils continuent d’explorer de nouveaux champs. La création d’une revue politique, Exemple, illustre cette dynamique. Leur 15ème anniversaire, marqué par de nombreuses rencontres publiques, est l’occasion de revenir sur leur parcours et présenter leur catalogue et leurs perspectives pour le futur.

 

Pour ceux qui ne vous connaîtraient pas encore, pouvez-vous nous rappeler les débuts de votre maison d’édition ?
Les premiers livres sortent en 1999 : de la poésie étrangère, Hopkins, Zanzotto. C’est le premier cap : faire connaître ou insister sur des auteurs majeurs, trop peu lus. Il y a aussi d’emblée la volonté d’une maquette simple, singulière, alliant une typographie sobre et efficace à l’impact de la couleur. Assez vite, la philosophie est devenue le deuxième lieu de notre ligne générale.

Votre catalogue, qui compte à ce jour 85 titres, propose plusieurs collections : pouvez-vous nous les présenter ?
Il y a d’abord eu Now, la collection de poésie étrangère. Puis l’Antiphilosophique collection, où l’on trouve des philosophes ayant un vrai souci d’écriture et des poètes manifestant une exigence théorique. En 2009, nous avons créé Via, une collection de textes sur l’Italie, et Disparate qui accueille des écritures contemporaines hétérogènes, inclassables.

Vous allez créer en 2014 deux nouvelles collections pour vos 15 ans ainsi qu’une revue politique : que vont-ils apporter de plus à votre catalogue ? Est-ce une façon d’élargir votre cercle de lecteurs ?
Nous créons en effet une revue politique, Exemple, et allons insister sur cette question avec, très vite, un texte inédit, décisif, de Pasolini, La Rage, et un livre de Badiou sur le communisme. C’est pour nous une nécessité, une façon, en des temps désorientés, de participer à une reprise de la politique. Nous avons la volonté d’une adresse plus large. La question est aussi pour nous de renforcer la consistance des liens, de constituer une sorte de collectif de recherche et de travailler à une alliance entre lieux.

La philosophie politique est un champ que vous souhaitez approfondir à l’avenir. Y en a-t-il d’autres que vous n’avez pas encore pu explorer, comme l’art par exemple ?
Le catalogue s’ouvre peu à peu à de nouveaux champs : la photographie par exemple avec la collection Captures. Mais nous faisons cela pas à pas, il nous faut aussi nourrir les collections existantes.

Chaque nouveau titre est un risque économique, comment parvenez-vous à maintenir l’équilibre de la maison d’édition et comment envisagez-vous l’avenir des éditions Nous ?
Nous éditons et défendons de nombreux livres dont nous savons qu’ils ne feront aucun « bénéfice ». L’économie est clairement au service du projet éditorial. Mais l’impératif est aussi de pouvoir continuer. L’équilibre économique est maintenu essentiellement grâce à la publication de livres d’auteurs reconnus : Benjamin, Pasolini, Badiou… Nous envisageons l’avenir avec confiance mais avec des incertitudes. Confiance en un projet qui a réussi à poser des bases solides, construire un catalogue à la fois exigeant et ouvert, susciter une reconnaissance grandissante. Incertitude parce que l’économie du livre est devenue précaire. Nous gardons le cap et faisons le pari de l’insistance.

Quelle est la place des libraires indépendants dans la diffusion des éditions Nous ?
Décisive. Nos livres ont une visibilité parce que des libraires les défendent. Les libraires sont les premiers lecteurs et gardent une vraie force de prescription. Leur rôle est tout à fait crucial pour la défense et la circulation de nos livres.

Quels sont les événements prévus autour des éditions Nous pour fêter vos 15 ans ?
De nombreuses rencontres publiques, une qui a déjà eu lieu à Marseille, plusieurs qui auront lieu à Paris, et une rencontre conclusive à Caen bien sûr, prévue pour la rentrée 2014.

Editions Nous
4, chemin de Fleury 14000 CAEN
Tel. : 09 64 22 92 52
E-mail : nous@editions-nous.com
editions-nous.com

Les commentaires sont fermés.