Centre Régional des Lettres

Festival Les Boréales 2013

Concours de nouvelles 2013-2014

GéoCulture – La France vue par les écrivains


http://lafrancevueparlesecrivains.fr/basse-normandie
Application disponible sur iPhone et Android.

Festivals et salons du livre en Basse-Normandie, agenda 2013

Style display Colonne 2

Normannia

normannia La Bibliothèque Numérique Normande
Proposé par le Centre Régional des Lettres de Basse Normandie
www.normannia.info

Livre/echange

Histoire de Bulles – Jean-Blaise Djian

Histoire de Bulles - Jean-Blaise Djian

 

Téléchargez Livre/échange n°62 au format PDF

Télécharger PDF

Expositions

Le Centre régional des Lettres de Basse-Normandie met à disposition gratuitement des structures qui le souhaitent, des expositions thématiques.

Romans mode d’emploi (1968 – 1998)

Cette exposition retrace trente années de création littéraire de  à travers cent fiches, représentant chacune un livre, accompagné de documents sur l’auteur et sur la réception de l’ouvrage à sa parution.  Pérec, Duras, Sollers, Le Clézio, Simon, Modiano, Yourcenar, Houellebecq et tant d’autres trouvent leur place dans cette esquisse d’inventaire…
Dossier de présentation.

Rétrospective Møtus

Installées à Urville-Nacqueville dans le Cotentin, créées en 1988, les éditions Møtus  proposent des livres différents remarqués pour leur originalité, leur réelle invention et leur exigence. Que ce soit dans le domaine de la poésie ou par la jeunesse. Cette exposition présente de nombreux ouvrages et originaux et revient sur le parcours de cette maison d’édition dont la renommée dépasse de loin la Basse-Normandie.

Carnet de bord

De  1996 à 2000, une cinquantaine d’artistes ont été invités par le Centre régional des Lettres de Basse-Normandie à composer sur un carnet en se pliant à une contrainte d’écriture et de temps. L’originalité de ce projet fut de songer dès le départ à l’exposition de ces carnets comme autant de travaux graphiques où la place des mots, la géographie d’une page, la mise en scène des blancs sont  aussi des signifiants.
Dossier de présentation.

Karen Blixen

L’exposition retrace l’itinéraire hors du commun de l’un des auteurs majeurs des lettres danoises, Karen Blixen (1885-1962). L’exposition a été créée pour le Centre régional des Lettres de Basse-Normandie en collaboration avec le musée Karen Blixen au Danemark. Elle a été présentée pour la première fois dans des bibliothèques de Basse-Normandie au cours de 2001, à l’occasion des dix ans des Boréales.

I’m not these feet / Kaisa Leka

Née en 1978, Kaisa Leka est une jeune artiste finlandaise qui a étudié les arts, le design et la bande dessinée. En 1998, elle subit une double amputation des jambes et entreprend l’écriture d’une série d’albums autobiographiques, au travers desquels elle espère changer le regard sur le handicap : « J’ai envie qu’on me regarde mais je n’aime pas qu’on me fixe. La limite entre les deux n’est pas évidente à trouver ». Elle a choisi la forme du journal intime, un style sobre et des dessins simples pour dénoncer la superficialité des valeurs de la société occidentale moderne. L’album I’m not these feet est paru aux éditions Cactus.
Dossier de présentation.

La reine des neiges / Stéphane Blanquet

En 2011, Stéphane Blanquet, artiste plasticien français, publie aux éditions Gallimard jeunesse une version illustrée de La Reine des neiges de Hans Christen Andersen. À l’occasion de la 22e édition du festival Les Boréales et dans le cadre d’un partenariat entre le festival, la Comédie de Caen et l’inspection académique, une exposition de plusieurs planches de l’album a été réalisée (11 panneaux 60×40 et 4 panneaux 40×40). Voir quelques planches.

Tibois fait son musée / Åshild Kanstad Johnsen

Née en 1978, la norvégienne Åshild Kanstad Johnsen est diplômée en communication visuelle. Si à ses heures perdues elle récolte des objets de toutes sortes, le reste du temps elle travaille en tant qu’illustratrice free-lance.
S’inspirant probablement de son expérience personnelle, Tibois fait son musée, son premier album, raconte l’histoire d’un collectionneur méticuleux qui se décide, sur les conseils de sa grand-mère, à créer un musée. L’ampleur de la tâche s’avèrerait-elle trop compliquée ?
[Tibois fait son musée, Rue du Monde, 2010] (Traduction : Corinne Giardi et Alain Serres)
L’exposition se compose de 15 panneaux 40x60cm reprenant des planches de l’album. Voir quelques planches.